Ignorer et passer au contenu

Satisfait-e ou remboursé-e pendant 20 jours

Livraisons 24h-48h

Livraison gratuite dès 50 eur (FR) / 75 eur (EU)

-10% sur 5 produits

Les perturbateurs endocriniens font de plus en plus polémique et reviennent régulièrement dans l’actualité. Présentes dans l'eau, dans les ustensiles de cuisine, dans le maquillage, dans les cosmétiques, ou encore, dans la nourriture, ces substances sont partout. S'il est impossible de les supprimer totalement de notre quotidien, il est toutefois possible de limiter notre exposition, en optant pour des produits ayant une composition saine.

 

Alors, comment trouver des produits cosmétiques sans perturbateurs endocriniens ?

 

Voici notre guide !

Laurent Troillet
Laurent Troillet
Co-gérant @ Grangettes Switzerland
Sommaire de l'article

Les perturbateurs endocriniens, qu'est-ce que c'est ?

Le système hormonal, ou système endocrinien, est constitué de glandes, telles que la thyroïde, les testicules, les ovaires, l'hypophyse ou encore, le pancréas. Ces glandes sécrètent des hormones (œstrogènes, testostérone, insuline…), qui sont libérées dans la circulation sanguine et qui jouent des rôles clés dans de nombreuses fonctions essentielles de l’organisme : elles participent par exemple au développement du fœtus, à la reproduction, au métabolisme, à la régulation de la glycémie...

 

L’Organisation mondiale de la santé en 2002 définit les perturbateurs endocriniens comme "une substance ou un mélange qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans un organisme intact, chez sa progéniture ou au sein de (sous)-populations".

Où trouve-t-on les perturbateurs endocriniens ?

Les perturbateurs endocriniens se retrouvent dans de nombreux objets et produits du quotidien. On les trouve dans les produits ménagers, les détergents, dans les ustensiles de cuisine, dans les cosmétiques, ou encore, dans les produits alimentaires.

 

Ils ont également contaminés les sols, l'air, les eaux, ou encore, les sédiments, et on les retrouve de ce fait partout dans l'environnement.

 

Nos organismes peuvent ainsi être exposés par de multiples voies, tels que :

  • L'ingestion : nourriture, boissons, contenants plastiques, emballages qui contiennent la nourriture, bouilloires plastiques, poêles antiadhésives... ;
  • L'inhalation : détergents, produits ménagers...;
  • Le contact cutané : cosmétiques, vêtements résistants à l'eau, tampons...

 

detect-endocrine-disruptors

Quels sont les effets des perturbateurs endocriniens sur la santé ?

Les perturbateurs endocriniens sont suspectés d'affecter les fonctions reproductives, thyroïdiennes, métaboliques, ou surrénaliennes. Ils contribueraient au développement de troubles hormonaux ayant pour conséquences l'infertilité, la puberté précoce, l'obésité, mais aussi de malformations congénitales, de cancers hormono-dépendants, et même des troubles de l'immunité.

 

A la différence de la plupart des substances chimiques «classiques», les effets engendrés par les perturbateurs endocriniens ne sont pas nécessairement liés à la dose reçue par un individu : des effets sont possibles, même à très faible dose.

Comment agissent les perturbateurs endocriniens ?

Les perturbateurs endocriniens agissent sur les hormones et les organes de 3 manières différentes:

  • L’effet mimétique : ils imitent l’action d’une hormone naturelle pour prendre sa place ;
  • L’effet de blocage : ils empêchent l’hormone naturelle d’agir en se fixant sur les récepteurs avec lesquels elle interagit habituellement ;
  • L’effet perturbant : ils modifient les effets d’une hormone ou sa circulation dans l’organisme.

Perturbateurs endocriniens et fenêtres d'exposition

La sensibilité aux perturbateurs endocriniens peut varier selon les périodes de la vie. En effet, pendant la période de développement foeto-embryonnaire, ou au cours de la petite enfance, on observe une sensibilité accrue des sujets à certaines de ces substances.

 

Pendant la puberté et le dérèglement hormonal qu'elle engendre, les perturbateurs endocriniens peuvent altérer de manière irréversible certaines fonctions de l’organisme.

 

detect-endocrine-disruptors

Les perturbateurs endocriniens dans les cosmétiques

Les perturbateurs endocriniens sont partout. S'il est impossible de les supprimer totalement de notre quotidien, il est toutefois possible de limiter notre exposition, en optant pour des produits cleans.

 

La liste des perturbateurs endocriniens à éviter dans les cosmétiques est longue :

  • 1- 4 METHYLBENZYLIDENE CAMPHRE : filtres chimiques à UV ;
  • 2- BENZOPHENONE : filtres chimiques à UV :
  • 3- BHA : utilisé comme conservateur ou fragrance ;
  • 4- BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL : utilisé comme fragrance ;
  • 5- CYCLOPENTASILOXANE : très présent dans les cosmétiques tels que les shampooing, crèmes, déodorants ;
  • 6- DIETHYL PHTHALATE : présent dans les vernis, les produits coiffants, les parfums ;
  • 7- ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE : présent dans les crèmes solaires et les produits capillaires ;
  • 8- NONYLPHENOL ;
  • 9- OXYBENZONE : filtres chimiques à UV ;
  • 10- PARABENS (Methylparaben, Propylparaben, Buthylparaben, Ethylparaben, Isopropylparaben, Isobuthylparaben, Benzylparaben)
  • 11- PHENOXYETHANOL : c'est le plus utilisé en cosmétiques. Il sert notamment de conservateur ;
  • 12- RESORCINOL : utilisé dans les colorations capillaires ;
  • 13- TRICLOSAN : antibactérien utilisé comme conservateur.

Les secrets pour trouver des cosmétiques sans perturbateurs endocriniens

Pour éviter les cosmétiques qui contiennent des substances nocives, plusieurs astuces :

  • Analyser la liste INCI : c'est la liste des ingrédients de vos soins ;
  • Choisir des produits étiquetés "sans parabens" ;
  • Eviter tous les produits contenant dans leur liste d'ingrédients INCI le nom de DIETHYL PHTHALATE ou tout nom composé à partir de PHTHALIC ACID,BENZOPHENONE, OXYBENZONE, ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE et 4-METHYLBENZYLIDENE CAMPHOR, RESORCINOL, BHA, TRICLOSAN, CYCLOPENTASILOXANE, BUTYLPHENYL METHYLPROPIONAL ;
  • Se tourner vers les applications d'analyse cosmétiques : elles permettent de savoir si le produit cosmétique contient des substances nocives. C'est notamment le cas d'INICI Beauty, de Yuka, de QuelCosmetic ou encore, de CleanBeauty ;
  • Se tourner vers des marques qui s'engagent à ne pas utiliser de perturbateurs endocriniens dans la composition de leurs produits.

Grangettes Switzerland et la guerre contre les perturbateurs endocriniens

Chez Grangettes Switzerland, chaque ingrédient est rigoureusement sélectionné. Depuis notre création, nous nous engageons à exclure tout ingrédient nocif ou controversé de nos recettes, tels que :

  • Le phénoxyéthanol
  • Les parabens
  • Les silicones
  • Les PEGs
  • Les irritants
  • Les allergènes
  • Les ingrédients comédogènes
  • Les dérivés du pétrole
  • Les perturbateurs endocriniens
  • Les polluants

Les produits d'origine animale sont également tenu éloignés de nos produits cosmétiques. Nos soins sont certifiés Cruelty Free and Vegan.

 

Cette sélection rigoureuse des meilleurs ingrédients permet à nos produits d'obtenir la note maximale sur les applications d'analyse cosmétique.

 

Un vrai plus pour prendre soin de votre santé !

 

 

Visiter la boutique